Fais-toi confiance
Sois plus fort que tes excuses
Présentement, tes compétiteurs s'entraînent

Nutrition / Suppléments alimentaires

Comment réduire votre taux d'oestrogène

Taux d'oestrogène

Vous engraissez et vous accumulez du gras au niveau des cuisses et des fesses sans savoir pourquoi? Vous avez la forme d'une poire plutôt que celle d'une pomme? Vous avez beau vous entraîner très fort mais la perte de poids se fait timide?

L'explication est simple: la problématique vient de vos hormones ! Et oui, les femmes qui ont tendance à accumuler le gras au niveau des cuisses et/ou des fesses on souvent une dominance en œstrogène.

L'œstrogène est une hormone naturelle connue pour son rôle majeur dans la fertilité des femmes, mais lorsque l'œstrogène se retrouve en excès dans le corps, cela peut occasionner plusieurs effets secondaires tels que mener à un gain de poids, une incapacité à perdre du poids, des ballonnements, des nausées, de l’irritabilité, à avoir une résistance à l’insuline, à la dépression, à l’anxiété et peut augmenter les risques de cancer, d'ostéoporose, du syndrome des ovaires polykystiques, des problèmes de thyroïde, à un processus de vieillissement accéléré et beaucoup, beaucoup plus encore.

Heureusement, vous pouvez faire baisser votre taux d'œstrogène à la maison en changeant votre style de vie et vos habitudes alimentaires. Voici quelques solutions naturelles pour y parvenir!

Soutenez votre foie
L’œstrogène est détoxifié dans le foie avant d’être déversés dans les selles et retiré de votre côlon. Si votre foie n’est pas en bonne santé, il est difficile de maintenir un bon processus de désintoxication. Pour garder votre foie en bonne santé, ne pas le surcharger avec l’excès d’alcool et la consommation de caféine.

Le stress, la maladie, l’obésité et la pollution peuvent augmenter l’activité d’une enzyme appelée aromatase. L’aromatase est utilisé pour créer l’œstrogène. Ainsi, lorsque cette enzyme est favorisée, plus d’œstrogène que nécessaire peuvent être créé. Assurez-vous que votre oméga-3 contient à la fois le DHA et l’EPA.

Consommez des aliments biologiques
Bien que les insecticides et les autres produits chimiques que l'on retrouve dans la nourriture n'induisent pas la production d'œstrogène, ils ont tout de même des effets comparables à l'œstrogène une fois ingérés. Les aliments biologiques vous permettront d'éviter de consommer ces produits chimiques.

Manger de la viande biologique. Les animaux d’élevage industriel sont traités avec des oestrogènes avant l’abattage ce qui les fait engraisser et retenir d’eau.

Consommez plus de fibres
Le foie rejette de l'œstrogène dans les acides biliaires et c'est cette bile qui passe par les intestins pendant la digestion. Les fibres alimentaires permettent d'éliminer l'œstrogène qui se trouve dans la bile.

Parmi les aliments riches en fibres, essayez les fruits, les légumes et les céréales complètes.

Sachez reconnaître les polyphénols
Les polyphénols sont dérivés des végétaux que vous consommez. Des études récentes tendent à prouver qu'ils permettent de réduire le taux d'œstrogène dans le sang.

Les graines de lin peuvent être particulièrement intéressantes. En plus de polyphénols, elles contiennent aussi des lignanes qui contrent les effets de l'œstrogène dans le corps et interfèrent avec la production d'œstrogène. Elles contiennent des oestrogènes dérivés de plantes que l'on appelle phytoœstrogènes, cependant, vous ne devriez pas en consommer en excès.

D'autres graines, comme le chia et le sésame, possèdent des caractéristiques similaires.

D'autres graines non raffinées contiennent aussi beaucoup de polyphénols. Parmi les meilleures céréales complètes, le blé, l'avoine, le seigle, le maïs, le millet et l'orge.

Cherchez des aliments qui contiennent du soufre
Le soufre peut aider à détoxifier le foie en le débarrassant des substances qui pourraient l'abimer. C'est pourquoi le foie devient plus productif et puisque c'est l'organe responsable de la métabolisation et de la dissolution de l'œstrogène dans le corps, un foie sain permet de faire baisser le taux d'œstrogène.

Les oignons, les légumes à feuilles vertes, l'ail, les jaunes d'œuf et les agrumes font partie des aliments qui contiennent du soufre.

Ajoutez plus de légumes crucifères à votre alimentation
Les légumes crucifères possèdent des taux élevés de composés phytochimiques qui aident le corps à bloquer la production d'œstrogène.

Le brocoli, le chou-fleur, le chou de Bruxelles, le bok choy, le chou frisé, le chou cavalier, le navet et le rutabaga sont des exemples de légumes crucifères.

Mangez plus de champignons
De nombreux champignons aident à prévenir la production d'un enzyme appelé aromatase. Cet enzyme peut transformer l'androgène en œstrogène. En consommant plus de champignons, vous pouvez freiner ce processus de conversion et réduire votre taux d'œstrogène. Les variétés les plus utiles sont les shiitakes, les portobellos et les champignons de Paris.

Consommez des raisins noirs avec pépins
La peau du raisin noir contient un composé chimique appelé resvératrol et ses pépins contiennent un autre composé chimique appelé proanthocyanidine. Il a été démontré que ces deux composés chimiques bloquent la production d'œstrogène.

Puisque les graines et la peau possèdent des propriétés qui bloquent l'œstrogène, vous devriez consommer des raisins noirs qui possèdent des pépins et ne pas consommer ceux qui n'en ont pas.

Buvez du thé vert
Le thé vert contient des composés phytochimiques qui peuvent aider à réduire la production d'œstrogène par le corps. Les recherches à ce sujet en sont encore à leurs débuts, mais leurs résultats paraissent prometteurs.

Consommez des grenades
Les grenades contiennent aussi des composés phytochimiques. Les scientifiques pensent que ces composés phytochimiques pourraient bloquer la production d'œstrogène. En plus de consommer des grenades fraîches, vous pourriez aussi boire du jus de grenade ou des jus de fruits qui en contiennent pour en retirer les bénéfices pour la santé.

Prenez les compléments à base de vitamines adéquates
Certaines vitamines et certains sels minéraux peuvent aider votre corps à se débarrasser de son œstrogène. Vous ne devriez jamais compter seulement sur les compléments alimentaires, mais il peut toujours être bénéfique de les inclure dans votre alimentation quotidienne.

Prenez tous les jours des gélules de probiotiques contenant 15 milliards d'unités. Conservez les gélules au réfrigérateur et prenez-en une ou deux par jour le matin avant de manger. Voir la posologie.

Envisagez aussi de prendre un complément à base de fibres pour vous aider à augmenter votre apport en fibres.

Il pourrait aussi être intéressant de prendre un mélange de vitamines tous les jours. Ce genre de complément contient du zinc, du magnésium, de la vitamine B6 et d'autres nutriments qui aident à dissoudre et à éliminer l'œstrogène qui se trouve dans votre corps.

Consommez moins d'alcool
L'œstrogène est métabolisé et filtré par le foie, mais des niveaux élevés d'alcool dans le corps peuvent ralentir son fonctionnement. Lorsque le foi devient moins efficace, le niveau d'œstrogène peut augmenter.

Si vous avez un taux d'œstrogène plutôt élevé, limitez votre consommation d'alcool à un verre par jour ou moins. Si vous avez déjà des problèmes avec votre taux d'œstrogène, vous devez arrêter complètement de boire de l'alcool.

Limitez votre consommation de produits laitiers
Environ 80% des oestrogènes que vous absorbez par les aliments proviennent du lait de vache et des produits laitiers qui sont fabriqués à partir du lait de vache. Choisissez plutôt des laits végétaux, comme le lait d'amandes ou le lait de riz, par exemple. Les vaches sont souvent traites pendant leur gestation, lorsqu'elles ont des taux d'œstrogène très élevés, c'est pourquoi le lait de vache contient tellement d'œstrogène. Lorsque vous consommez des produits laitiers, choisissez-en qui sont avantageux pour votre santé. Par exemple, consommez du yaourt, car il contient aussi des probiotiques.

Évitez les aliments transformés
La caféine, le gras et le sucre peuvent faire grimper votre taux d'œstrogène, c'est pourquoi vous devriez en limiter votre consommation le plus possible.

Par exemple, même une tasse de café normal peut faire augmenter votre taux d'œstrogène. Quatre tasses de café par jour peuvent faire augmenter votre taux d'œstrogène de 70%.

Évitez les produits dérivés du soja qui ne sont pas fermentés
Le soja contient une grande quantité d'un composé chimique appelé isoflavone qui imite l'œstrogène, alors si vous avez beaucoup d'œstrogène dans votre corps, vous pourriez en aggraver les effets en consommant trop de produits de soja non fermentés. Parmi les produits à base de soja non fermenté, vous trouverez le tofu et le lait de soja.

Consommez moins de viande rouge
La viande rouge contient des hormones et ces hormones peuvent faire grimper votre taux d'œstrogène ou se comporter comme l'œstrogène qui se trouve naturellement dans votre corps. Lorsque vous souhaitez manger de la viande, cherchez un label qui indique que cette viande provient d'un élevage biologique. Vous consommerez toujours l'œstrogène qui se trouve naturellement dans la viande de l'animal, mais vous n’en consommerez pas de taux anormalement élevés.

Faites plus d'exercices
En particulier, les exercices d'intensité modérée ou élevée ont le plus d'impact sur votre taux d'œstrogène. Essayez de faire entre 15 et 30 minutes d'exercices modérés par jour pour réduire rapidement votre taux d'œstrogène. Des recherches suggèrent que les femmes ménopausées devraient faire au moins trois heures d'exercices modérés par semaine si elles veulent réduire de façon significative la quantité d'œstrogène qui se trouve dans leur corps. Les exercices peuvent aussi vous aider à perdre du poids. Puisque l'œstrogène peut aussi se cacher dans les cellules adipeuses, vous diminuerez votre taux d'œstrogène en diminuant votre masse graisseuse. Faire de la musculation (sans stéroïdes) de façon régulière: la formation de muscles stimule la production de testostérone et la testostérone s’oppose aux effets de l’oestrogène. Faire diminuer la graisse abdominale: la testostérone se convertit directement en oestrogènes dans la graisse abdominale par l’action de l’enzyme aromatase. Ce n’est pas une coïncidence de voir des seins proéminents à cause d’un développement mammaire chez les hommes bedonnants. (À noter que la bière est oestrogénique à cause de la présence de houblon).

Détendez-vous
Le corps brûle une grande quantité de progestérone et produit du cortisol, l'hormone du stress, lorsqu'il souhaite contrôler son stress. Ce processus crée aussi de l'œstrogène. Vous pourriez avoir l'impression qu'il est impossible de vous débarrasser de votre stress complètement, mais il existe certaines choses que vous pourriez essayer pour réduire votre stress. Débarrassez-vous des sources de stress que vous pouvez anticiper, car elles se reproduisent régulièrement. Pour contrer les effets du stress, trouvez-vous des activités qui vous aident à vous détendre, comme la méditation, la lecture, les exercices légers, un traitement, la massothérapie etc.

Dormez bien et beaucoup
De mauvaises habitudes de sommeil peuvent réduire la quantité de mélatonine dans votre corps. La mélatonine est une hormone qui aide à protéger le corps contre l'excès d'œstrogène, c'est pourquoi une réduction de la mélatonine peut entraîner une augmentation de l'œstrogène. Essayez de dormir entre sept et huit heures par nuit. Essayez de dormir dans une pièce sombre. Des recherches ont suggéré que le sommeil est plus profond dans des pièces sombres et un sommeil profond vous aidera à produire plus de mélatonine.

Évitez de manipuler des objets qui pourraient contenir des toxines
En particulier certains plastiques et produits cosmétiques peuvent contenir des xénoœstrogènes et ces œstrogènes vont pénétrer dans votre corps si vous manipulez ces substances tous les jours. Les parfums et les produits à base de parfum peuvent aussi vous nuire, car nombre d'entre eux contiennent des parabènes nocifs. Les boîtes et les verres en plastique peuvent vous mettre en contact avec des phtalates dangereux. Les canettes en étal contiennent des taux élevés de BPA, connu pour modifier les taux d'hormones. Les colles pour les plafonds et les planchers contiennent des produits dangereux à base de carbone. Les gaz produits par l'eau de Javel et les nettoyants qui utilisent des produits chimiques forts peuvent aussi avoir un impact négatif sur vos hormones.

Éviter les xénoestrogènes (substances chimiques à effets oestrogéniques) comme les pesticides et autres produits chimiques d’usage domestique, en particulier les insecticides vaporisés. Attention aux plastiques: ne pas faire chauffer de la nourriture au micro-ondes dans des plats de plastique, ne pas laisser l’eau dans les bouteilles de plastique à la chaleur dans l’auto. Pour plus d’informations à ce sujet, voir l’article: Les xénoestrogènes, ces imposteurs.

Demandez à votre docteur s'il pourrait être possible d'arrêter certains médicaments
Vous ne devez jamais arrêter de prendre un médicament sans avoir demandé l'avis de votre docteur auparavant. Ceci étant dit, si vous vous faites du souci à cause d'un taux élevé d'œstrogène dans votre corps, vous pourriez discuter avec votre docteur de certains médicaments qui pourraient faire augmenter ce taux et lui demander s'il est possible de les réduire ou des les éviter. Les antibiotiques peuvent tuer ou abîmer des bactéries utiles dans votre système digestif. Ces bactéries aident à vous débarrasser de votre œstrogène, c'est pourquoi l'œstrogène peut s'accumuler si ces bactéries sont détruites.

Éviter les médicaments qui augmentent le taux d’oestrogènes ou diminuent le taux de testostérone comme les inhibiteurs des récepteurs H2 (Tagamet, Zantac), les benzodiazépines (Valium, Xanax), quelques médicaments pour le cœur (Lanoxin, Norvasc) et certains antibiotiques (Ketoconazole, Metronidazole).

Sources:

http://www.maplante.com/diminuer-loestrogene-naturellement
http://fr.wikihow.com/r%C3%A9duire-votre-taux-d'%C5%93strog%C3%A8ne
http://www.manaturopathe.com/2014/04/comment-ameliorer-votre-silhouette/